La « Merveille de la Charmille » est née !

 (Photo de gauche © La Meuse)

La Merveille de la Charmille est produite avec des bourgeons des charmes de la célèbre Charmille de La Reid : cette nouvelle liqueur est une création, réalisée à la demande du Syndicat d’Initiative de La Reid, par la société coopérative theutoise Vins et Élixirs de Franchimont

Voici des extraits de l’article de La Meuse de ce vendredi 12 août :

Une liqueur 100 % charmille
Avec les fruits de la plus grande charmille d’Europe
Un article signé B.B.

« Merveille de la charmille » : c’est le nom de la nouvelle liqueur dédiée à la charmille de la Reid, qui est la plus longue d’Europe. S’il y avait déjà un alcool consacré à cette particularité theutoise, il n’était pas fabriqué dans la région ni avec les bourgeons de la Charmille proprement dite. C’est maintenant le cas. La première fournée de ce nouvel alcool sera présentée le 28 août.

Ne confondez pas « liqueur de la charmille » et « Merveille de la charmille ». Si les deux produits sont consacrés à la Charmille de La Reid, la plus longue d’Europe avec 573 mètres de long, il s’agit de l’ancienne et de la nouvelle formule de cet alcool.

« Il y a une quinzaine d’années, le Syndicat d’Initiative de La Reid a créé une liqueur consacrée à la charmille. Puis comme on est dans la même entité que la société des Vins et Élixirs de Franchimont, on a décidé de faire un partenariat », explique Jean-Paul Frisée, le président.

Mais il ne s’agit pas que d’un changement de fabricant. C’est une toute nouvelle recette de la liqueur consacrée à cette charmille, une des merveilles du patrimoine theutois, qui a été créée. « On a décidé d’utiliser cette fois les bourgeons de la charmille de La Reid, de faire une vraie liqueur avec les vrais bourgeons de la charmille pour avoir un produit vraiment local, explique Nicolas Klingler, des Vins de Franchimont. Et naturel, il n’y a pas de colorant. Sa couleur verte est obtenue uniquement grâce aux bourgeons. »

Le 18 avril dernier, 6 kg de bourgeons ont été cueillis dans la partie sud de la Charmille, la plus ensoleillée. Ils ont ensuite été mis à macérer dans de l’alcool. Les bourgeons ont donc donné leurs arômes et leur couleur à l’alcool. Puis on a rajouté de l’eau et du sucre pour arriver au produit désiré. Ce sont les membres du Syndicat d’Initiative qui ont dégusté les différentes formules, avant de s’arrêter sur une recette précise. Elle présente un taux d’alcool de 33º.

Une centaine de bouteilles ont été produites cette année. Et c’est le 28 août prochain, lors de la foire de la Saint-Fiacre de La Reid que l’on pourra goûter et acheter le nouveau breuvage. Il sera ensuite en vente au Syndicat d’Initiative, chez des liquoristes de Spa et Theux et dans quelques restaurants de la région. Toujours l’aspect local avant tout.

La foire Saint-Fiacre, le dimanche 28 août dès 6h30 à La Reid.

Prix de la bouteille : 15€.

Et voici le reportage de RTL, le même jour !

http://www.rtl.be/videos/page/rtl-video-en-embed/640.aspx?VideoID=592070
L’allée de charmes de La Reid, près de Theux, attire les visiteurs

Photos de la réalisation de la liqueur et des premières bouteilles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s